Philippe De Poulpiquet

Reporter Photographe Arles 2022

Après des études cinématographiques à Paris, Philippe de Poulpiquet effectue en 1994 son service national en coopération au Cameroun et profite de sa présence sur le continent africain pour proposer des reportages à la presse magazine. Après la réalisation de deux documentaires (« stop dancing » sur le peuple San du Kalahari » et « Mbôko » sur les enfants des rues de Douala »), il se spécialise peu à peu dans la photographie de reportage.

En 2000, il débute une collaboration avec le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France en tant que photojournaliste. En 2010, il y est nommé Grand Reporter.

Depuis le début des années 2000, Philippe de Poulpiquet a couvert les principaux conflits en Afrique et Moyen-Orient pour la rédaction du Parisien / Aujourd’hui en France. En parallèle, il s’essaie à mettre à distance son sujet de prédilection, la guerre, en posant sur elle un regard à hauteur d’homme, notamment à travers des travaux personnels et ses séries sur les soldats blessés d’Afghanistan (« Afghanistan, la guerre d’après ») ou sur les vétérans de l’Institution Nationale des Invalides (« Invalides : mémoires de guerre »). Son travail fait partie des collections du Musée de l’Armée à Paris.

Partagez ce contenu
Oups!

Vos devez être connecté pour continuer
Connectez-vous pour accéder aux profils de nos Académiciens et pour les contacter

Mot de passe oublié
Demander un nouveau mot de passe

Un nouveau mot de passe sera généré de manière aléatoire pour vous, puis envoyé vers votre boîte email.

Retour au formulaire de connexion

Ou rejoignez l'Academie :