Réjane Sénac

Chercheuse
CNRS et CEVIPOF
Arles 2022 - Val d’Isère 2017

Arles 2022

Face à la diversité des radicalités que nous connaissons aujourd’hui, est-il encore possible de créer du commun ? C’est l’une des questions à laquelle Réjane Sénac, directrice de recherche CNRS au CEVIPOF, le Centre de recherches politiques de Sciences Po où elle enseigne, tente de répondre dans son dernier ouvrage Radicales et fluides. Les mobilisations contemporaines (Presses de Sciences Po, 2021).  Réjane a également été présidente de la commission parité du Haut Conseil à l’Egalité femmes-hommes, instance consultative auprès du Premier Ministre, de janvier 2013 à janvier 2019.


Val 2017

Plus de femmes dans les instances dirigeantes des entreprises, c’est une valeur ajoutée. Les femmes font de la politique et du management autrement. La diversité, c’est bon pour le business.
Selon Réjane Sénac, chercheuse CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po, légitimer l’inclusion des exclu.e.s dans les instances de pouvoir, c’est moderniser et non déconstruire les organisations et les hiérarchies . Dans « L’égalité sous conditions. Genre, parité, diversité » (Presses de Sciences Po, 2015) et « Le mythe de l’égalité » (Presses de Sciences Po, 2017), elle invite à interroger la rhétorique du « win-win », du « Do well do good » comme éminemment politique. Elle y dénonce ce meurtre presque parfait qui consiste à tuer l’égalité en son nom. »

Partagez ce contenu
Oups!

Vos devez être connecté pour continuer
Connectez-vous pour accéder aux profils de nos Académiciens et pour les contacter

Mot de passe oublié
Demander un nouveau mot de passe

Un nouveau mot de passe sera généré de manière aléatoire pour vous, puis envoyé vers votre boîte email.

Retour au formulaire de connexion

Ou rejoignez l'Academie :