Engagement Is Dead, Long Live Engagement

A force de connexion, de reconnexion et de déconnexion, nos sociétés clament la quête de sens. Mais le sens ne se reçoit pas : il se cherche, se découvre, se construit. Retrouver du sens est un engagement.

Cette quête de sens irrigue la vie politique, les techniques de communication, les méthodes de production et de consommation. Toutes les structures solides de la société (religieuse, militaire, professionnelle, familiale) s’effritent de plus en plus et l’individu roi évolue dans un univers liquide de changement permanent, qu’il subit comme il les chérit. C’est ce que le sociologue récemment disparu Zygmunt Bauman a appelé la modernité liquide.

Comment faire cohabiter cette transformation permanente et la durée que requiert l’engagement ? Comment concilier les structures existantes avec les nouvelles formes de militantisme et de communication ? L’engagement au XXIe siècle est-il une mode ou un mode d’organisation ?

C’est ce rapport paradoxal au Temps (Val d’Isère 2016) et au Pouvoir-Faire (Val d’Isère 2017) qui nous amène pour Arles 2017 à nous intéresser au thème de l’engagement : l’engagement est-il une utopie ou un nécessaire compromis ?

La Simplicité (Arles 2016) des nouvelles technologies permet, en apparence au moins, de favoriser l’Engagement : en quelques clics et à toute heure, on peut donner de l’argent, de son temps, des objets, rejoindre une cause. La politique à suivi cette même voie,  comme le montre l’émergence du mouvement « En Marche ». Pour les entreprises, l’Engagement est clé : qu’il soit celui de leurs clients, de leurs parties prenantes comme de leurs salariés, elles déploient de nombreux outils pour renforcer l’engagement, sans garantie de succès automatique. Car dans un monde où l’horizontalité a succédé à la verticalité, l’engagement n’est plus plus subi, contraint. La considération pour une marque, une entreprise depend plus de sa valeur d’engagement que de sa valeur d’usage. L’engagement, en 2017, part de bases plus fortes, d’une adhésion plus large. Comment font ceux qui entraînent une communauté derrière eux ? Comment lutter contre l’obsolescence programmée de l’engagement et aller vers un développement durable de ce dernier ?

Autant de questions qui seront débattues à Arles, du 19 au 22 juillet 2017. L’horizontalité met fin au monologue des pouvoirs. Voici le temps de la conversation. Ce dialogue a besoin de votre voix. Prenez date et engagez vous à venir !

Télécharger le programme

Oups!

Vos devez être connecté pour continuer
Connectez-vous pour accéder aux profils de nos Académiciens et pour les contacter

Mot de passe oublié
Demander un nouveau mot de passe

Un nouveau mot de passe sera généré de manière aléatoire pour vous, puis envoyé vers votre boîte email.

Retour au formulaire de connexion

Ou rejoignez l'Academie :